Tambour amérindien

Lorsque le Tambour, objet sacré, commence à jouer, il démarre sur une cadence proche de celle de notre cœur, pour ensuite se stabiliser à une cadence légèrement plus rapide. Ce rythme et ce son sourd, si particulier, vont réveiller en nous, notre mémoire cellulaire et ancestrale. C'est un outil de guérison et de voyage, pour soi et pour les autres.

Entendre battre le tambour, c’est ressentir la liaison des trois dimensions : ciel, terre et « monde souterrain ».

C’est connecter le féminin (le tambour) avec le masculin (la mailloche).

L'esprit et la matière.

Citadins, ruraux, hommes des temps modernes, éloignés de notre nature instinctive, par ce bais, nous allons nous connecter à nos Forces primaires... Force de Vie, lien avec la Nature, avec le monde Spirituel en nous. Cela ouvre un espace souvent oublié en nous : celui de la Vie, du Sacré, celui qui relie la Terre et le Ciel, celui qui nous remet dans le Présent et donne du sens.
Dans cet état, émerge aussi notre inconscient de façon symbolique et visible : nos peurs, nos émotions, nos inquiétudes. Il est donc possible d'appréhender autrement ce que nous vivons et ressentons : de voir et comprendre, de transmuter des craintes, de prendre conscience.

Le thérapeute ou le chaman utilisera cette vision, et aussi, cette force donnée par la Source pour aider la personne à atteindre son but.